fbpx

David Cameron n’exclut pas une alliance avec l’UKIP

L’hostilité à l’UE croissant au Royaume-Uni, le Premier ministre n’exclut plus un pacte avec le parti de Nigel Farage s’il n’obtient pas la majorité absolue aux élections de 2015. Jusqu’ici il récusait l’idée. Il a refusé ce mercredi d’affirmer qu’il ne s’alliera pas avec l’UKIP, affirmant : « Je ferai ce qui est bon pour la Grande-Bretagne. »