fbpx

Dans la Caroline du Nord, des centaines de parents se sont associés pour empêcher l’éducation sexuelle selon le programme du Planning familial

Caroline Nord parents associés empêcher éducation sexuelle programme Planning familial
 
Dans cet Etat américain, la mobilisation des parents a payé. Le district scolaire de Cumberland County avait mis en place au collège le programme profondément choquant développé par les principaux pourvoyeurs de contraception et d’avortement aux Etats-Unis : Get Real enseigne aux gamins de 12 ans comment déterminer leurs préférences sexuelles et comment utiliser un préservatif… Sans compter un langage fortement favorable aux revendications LGBT.
 
Planned Parenthood affirme que ce programme retarde la première activité sexuelle chez les jeunes, mais cette affirmation destinée aux parents masque le fait que l’organisation cherche avant tout à empêcher les parents d’interférer dans le domaine de l’éducation sexuelle, et qu’elle déclare volontiers que la promiscuité sexuelle ne dit rien sur la valeur d’une personne.
 
« Le nombre de partenaires sexuels que vous avez pu avoir ne dit rien sur votre caractère, sur votre moralité ou sur votre personnalité – et sur rien du tout en fait – il n’y a rien de mal ou de malsain à avoir un grand nombre de partenaires sexuels », pouvait-on lire en 2014 sur le site tumblr de Planned Parenthood
 
Face à la mobilisation des parents lors d’une réunion du district de Cumberland County, lundi dernier, et malgré l’engagement pris de laisser les jeunes ne pas participer au cours dispensé de la sixième à la quatrième, les responsables scolaires ont décidé de suspendre le programme en laissant aux parents le temps d’exprimer leurs critiques. Belle victoire !