fbpx

L’Académie chinoise des sciences présente ses excuses après une cérémonie taoïste lors de l’inauguration d’un projet nucléaire dans la province de Gansu

Cérémonie taoïste inauguration projet nucléaire
 
Un moine taoïste a lu des incantations pendant qu’un agneau était sacrifié et que des petits papiers jaunes contenant des formules religieuses étaient brûlées devant lui, lors d’une cérémonie de bénédiction du site de construction d’un réacteur nucléaire à sel fondu – un projet du gouvernement de la province de Gansu, au nord-ouest de la Chine.
 
Ce rite va « contre l’esprit de la science », a fait savoir l’Académie par un communiqué publié sur Internet. Deux employés de l’Académie à l’Institut de physique appliquée de Shanghai, He Zhanjun et Cao Yuxiang, ont été suspendus lorsque celui-ci a établi qu’ils étaient présents lors de ce rite mais qu’ils n’avaient rien fait pour l’arrêter.
 
Sur place, dans le comté de Minqin, sept fonctionnaires de Ganzu font l’objet d’une enquête de la part d’une commission disciplinaire.
 
Sur Internet, les images de la cérémonie sont devenues virales, provoquant des réactions contrastées, une part non négligeable des internautes ayant approuvé le recours au rituel taoïste.