fbpx

Un changement de sexe couvert par l’Obamacare

Changement de sexe Obamacare
 
Un homme de 74 ans, Denis Mallon, vient de subir une opération de changement de sexe à Chicago, et le régime d’assurance médicale américain a couvert les frais pour la première fois.
 
Celui qui se fait désormais appeler Denee Mallon considère cette opération comme une victoire pour les personnes transgenres : à l’origine, le régime d’assurance médicale refusait effectivement de rembourser l’opération de Mallon en raison d’une interdiction inscrite dans ses procédures en 1989. A l’époque, cette interdiction avait été prononcée en raison du « manque de contrôle, d’études sur le long terme à propos de la sécurité et de l’efficacité » de telles opérations.
 

Le changement de sexe comporte des complications

 
Mais Mallon a voulu passer outre et vient de gagner.
 
Des traitements encore récemment considérés comme « expérimentaux » et comportant de « sérieux risques de complications », sont maintenant considérés par les autorités comme une solution pour les patients atteints de dysphorie du genre.
 
La victoire de Denee Mallonn devenu activiste de la cause, vient d’ouvrir la voie à de nombreuses autres personnes transgenres qui pourront « profiter » de leur assurance maladie pour demander cette opération qui coûte entre 25.000 et 100.000 dollars.
 

Une conséquence de l’Obamacare

 
La procédure aura duré 18 mois, pendant lesquels ni le régime d’assurance médicale ni le département américain de la Santé et des services aux personnes ne se sont battus : ils ont simplement changé leur politique et accepté de couvrir les frais de la procédure.
 
C’était une conséquence prévisible de l’Obamacare qui met notamment l’accent sur la « lutte contre les discriminations »… et une incitation pour de nombreux patients à « profiter » d’une opération au-dessus de leurs moyens …