fbpx

Emma Watson veut un féminisme appuyé par les hommes

Emma Watson feminisme hommes
 
L’actrice de 24 ans qui a donné la réplique à Daniel Radcliffe dans la série des Harry Potter, ambassadrice de l’ONU pour les droits des femmes depuis juillet dernier, a prononcé dimanche un discours au siège des Nations Unies à l’occasion de la campagne « HeForShe ». Racontant ses déboires de petite fille que l’on traitait de « tyran » parce qu’elle voulait diriger les pièces de théâtre au primaire, alors qu’on trouvait tout naturel que les garçons de sa classe le fassent, Emma Watson s’est dite « féministe », en assurant que le féminisme était devenu « impopulaire », synonyme d’« anti-hommes » : « Il faut que ça change ! »
 
 
Jouant son rôle de diva, de jeune star, d’« icône » médiatique, Emma Watson a prôné un féminisme qui serait soutenu par les hommes, au nom de l’« égalité de genre ».
 
« HeForShe » est un gadget onusien, un « mouvement de solidarité pour l’égalité de genre » qui appelle hommes et petits garçons à « s’engager pour agir contre toutes les formes de violence et de discrimination à l’égard des femmes et des filles ».
 
« Il est temps que nous voyions tous le genre comme un éventail et non comme deux séries d’idéaux opposés », a-t-elle déclaré.
 
Le site de l’organisation est à peu près illisible mais on peut le visiter ici.
 
Rappelons que Daniel Radcliffe est lui aussi engagé dans les affaires de genre : partisan du « mariage » des homosexuels, il soutient des organismes d’aide aux LGBT.