fbpx

Les évêques mexicains contre la corruption

eveques mexicains contre corruption
La Conférence épiscopale mexicaine (CEM) vient de publier un document intitulé « Alto a los corruptos ! » (Stop aux corrompus !) dans lequel les évêques expriment leurs préoccupations en ce qui concerne la situation du pays : « Il y a 5 ans déjà, nous avions dénoncé le fait que la corruption représente une forme de violence qui, tout en s’insinuant dans les structures du service public, se transforme en crime organisé parce que “le pot-de-vin” est imposé au citoyen pour pouvoir bénéficier d’un service gratuit » ont-ils rappelé, se basant également sur des déclarations du pape Français en ce sens.
 
Cette fois-ci, le document suggère une solution : « Il est nécessaire de faire face à ce mal par de nombreuses actions communes. Parmi elles, la réforme des lois et la création d’institutions qui, de façon complète, coordonnées et en temps réel, réussissent à prévoir, individualiser, enquêter et modifier des situations ou des partages favorables à la corruption, punissant de façon adéquate les corrompus et prévoyant une indemnisation pour le dommage causé. »
 
Personne ne cherchera à défendre la corruption. Il faut pourtant se souvenir que la lutte contre elle est l’une des préoccupations des institutions internationales qui refusent tout obstacle à leurs directives…
 
Une autre question se pose donc : mieux vaut-il être soumis à des barons locaux ou à une dictature mondiale ?