fbpx

Facebook punit un site d’information conservateur pour avoir critiqué la migration de masse

Facebook punit site information conservateur
 
Facebook entend modérer l’information sur son réseau – on l’avait compris. La page Facebook de Voiceofeurope.com en a fait les frais. Alors que le compte se développait, de belle manière, au rythme d’environ 30 000 nouveaux abonnés chaque mois, en offrant un certain nombre de « nouvelles non censurées », il s’est vu plusieurs fois d’affilée repris et sanctionné par Facebook pour ses opinions conservatrices, en particulier sur l’immigration.
 
Voiceofeurope.com avait, par exemple, exposé une photo de Polonais qui protestaient derrière une banderole où figurait l’inscription « Mohammed pas le bienvenu ». Facebook n’y a pas vu du journalisme, mais de la xénophobie… Il a forcé le site à supprimer le contenu et a suspendu l’un des modérateurs du site pendant 24 heures.
 
Voiceofeurope.com avait également publié une critique du livre de l’ancien président tchèque Václav Klaus, qui a comparé l’afflux de migrants aux « invasions barbares de l’Europe ». Facebook a supprimé l’article, en suspendant un modérateur pendant 30 jours, et en menaçant de fermer définitivement le site (curieusement RussiaToday a publié semblable recension sans s’attirer les foudres du réseau social…).
 
La semaine dernière, Facebook s’est aussi payé le luxe de faire disparaître la page des deux supportrices afro-américaines de Trump, le duo de choc assez déjanté « Diamond and Silk », qui remportait un trop franc succès auprès du public…