fbpx

Goldam Sachs contrainte de mettre la main au portefeuille

Goldman Sachs subprimes poursuites
 
La banque d’affaires américaine Goldman Sachs a annoncé vendredi dernier qu’elle allait racheter 3,15 milliards de dollars de produits financiers à risques pour mettre un terme aux poursuites dont elle est l’objet.
Ces produits financiers avaient été vendus entre 2005 et 2007 aux sociétés de refinancement hypothécaires Freddie Mac et Fannie Mae, qui avaient été submergées par la crise économique et placées sous tutelle de l’Etat. La transaction se fait dans le cadre d’un accord à l’amiable avec le régulateur qui supervise ces sociétés : celui-ci avait lancé une série de poursuites contre les établissements bancaires ayant cédé à ces organismes des subprimes en mentant sur les risques représentés par ces produits.
Goldman Sachs, au cœur de la finance internationale, est obligé de mettre la main au portefeuille : tout n’est donc pas permis pour la Haute Finance…