fbpx

Kaczyński s’explique sur le projet de canal polonais à travers la presqu’île de la Vistule

Kaczynski projet canal polonais presque ile Vistule
 
S’exprimant sur les critiques russes à l’encontre du projet polonais de canal à travers la presqu’île de la Vistule, qui sépare le débouché de la Vistule de la mer Baltique en Pologne, Jarosław Kaczyński, le leader du parti Droit et Justice (PiS) aujourd’hui au pouvoir à Varsovie, a estimé que « L’époque où la Russie nous dictait ce que nous pouvions faire et ce que nous ne pouvions pas faire sur notre territoire est révolue ».
 

La Pologne va construire un canal à travers la presqu’île de la Vistule

 
Répondant aux arguments de la Russie concernant le risque écologique, le Polonais a évoqué en ces termes le gazoduc Nord Stream qui relie la Russie à l’Allemagne par la mer Baltique : « C’est cela qui fait courir un risque écologique en mer Baltique, et même un risque énorme ». Pour Kaczyński, le canal polonais qui donnera au port d’Elbląg un accès direct à la mer sans passer par les eaux russes de l’enclave de Kaliningrad ne remettra pas en cause l’équilibre naturel dans la lagune de la Vistule ni dans la baie de Gdańsk qui se trouve de l’autre côté de la presqu’île.
 

Kaczyński défend le projet qui permettra aux Polonais d’avoir un accès direct à la mer Baltique

 
L’idée de creuser un canal à ce niveau-là date du XVIe siècle, quand la ville de Gdańsk s’était révoltée contre la République des Deux Nations (Pologne-Lituanie), mais le projet avait été abandonné après la fin de la révolte.
 
En 2006, Jarosław Kaczyński, alors Premier ministre, avait annoncé la décision de creuser un canal, puis le projet a été mis de côté à l’époque des gouvernements de Donald Tusk avant d’être repris en 2016. Il s’agira d’un canal de 1,1 km de long sur 80 m de large et 5 m de profondeur.
 

Olivier Bault

Correspondant à Varsovie