fbpx

Un leucémique arrêté par la police à cause de son masque médical : le ridicule du politiquement correct

leucémique arreté police cause masque médical
 
« Valentin » se promenait à Vienne quand il a été arrêté par la police à cause de son masque qui lui couvrait le visage. « La première chose qu’ils m’ont demandée était de savoir si je parlais allemand ou si j’étais étranger », a-t-il déclaré à Vice News Austrian. « Quand j’ai expliqué que je venais de Vienne, les choses se sont un peu calmées, mais ensuite ils s’en sont pris à mon masque ».
 
La police lui a expliqué qu’il contrevenait à la loi, ce qui entraînerait pour lui une amende de 80 euros.
 
Valentin leur explique qu’il doit porter ce masque pour protéger son système immunitaire, qui avait été sévèrement affaibli par un traitement intensif de chimiothérapie et d’autres traitements pour lesquels il avait passé huit semaines en isolement. Il montre à la police ses médicaments et cherche les résultats de son test sanguin sur son téléphone.
 
Enfin, ils le croient… non sans l’avertir que la prochaine fois, ils auraient besoin d’un certificat médical.
 
Le plus « drôle », c’est que le jeune homme avait demandé à son médecin s’il n’allait pas encourir une amende pour son masque et que ce dernier lui avait ri au nez… Et bien il avait presque tord.
 
Un épisode qui souligne à merveille la bêtise potentielle générée par la formidable précaution politiquement correcte de nos gouvernements… A vouloir légiférer (à l’automne dernier) contre la burqa et autre niqab, l’Allemagne a ratissé bien large pour ne pas être taxée de discrimination et a englobé tous les voiles/masques possibles et imaginables. D’un ridicule consommé…