fbpx

Le maire de Londres accusé de “ terrorisme ” après avoir qualifié les djihadistes de “ratés accros au porno”

Le maire de Londres accusé de “terrorisme” après avoir qualifié les djihadistes de “ratés accros au porno”
 
Il y a quelques jours, le maire de Londres, Boris Johnson, décrivait les hommes qui partent se battre avec l’Etat islamique comme des « branleurs » accros aux images pornographiques. Citant un rapport du MI5, le service de renseignements britannique, le maire de Londres déclarait : « Si vous regardez le profil psychologique des terroristes, ils regardent tous du porno. Ce sont littéralement des branleurs. De sérieux onanistes ».
 

Boris Johnson accusé de dénigrer les musulmans alors qu’il parle des djihadistes accros au porno

 
Les médias de l’établissement nous répètent en boucle que ces djihadistes n’ont rien à voir avec l’islam et qu’ils détournent cette religion de paix et d’amour à leurs fins. Mais lorsque le maire de Londres Boris Johnson parle des djihadistes terroristes et non de musulmans, c’est une autorité musulmane qui se sent visée et l’accuse de dénigrer tous les musulmans.
 
Mussurut Zia, secrétaire général du Muslim Women’s Network a osé déclarer que la déclaration de Boris Johnson comparant les djihadistes à des « ratés accros au porno » était une forme de terrorisme !
 

Le maire de Londres accusé de terrorisme après son commentaire sur les djihadistes

 
Le maire de Londres a été accusé de « instiller la peur dans le cœur de gens » en comparant les extrémistes religieux à des « branleurs » : un commentaire « irresponsable » selon Mussurut Zia : « Ses commentaires vont provoquer de la peur – et c’est l’exacte définition du terrorisme. »
 
Les déclarations de Mussurut Zia ne convainquent pas : devrions plus craindre l’Etat islamique maintenant que nous savons qu’il recrute des ratés accros au pornos ? Mais elle pose une fois encore la même question : quelle est la place des djihadistes en islam