fbpx

Les médias de Chine et de Russie améliorent leur coopération pour communiquer à l’international

Les médias de Chine et de Russie améliorent leur coopération pour communiquer à l’international
 
A l’occasion du forum sino-russe qui s’est ouvert jeudi en Russie, les médias russes et chinois ont signé neuf accords sur le renforcement des échanges et de la coopération. Parmi ces accords, l’administration chinoise a signé avec celle de la Russie un programme de traduction pour les travaux classiques et contemporains des deux pays. Ils ont également convenu de publier ensemble des albums photographiques, en commémoration du 70ème de la victoire de la Seconde Guerre Mondiale… La Chine et la Russie entendent bien diffuser largement leur propagande propre en renforçant leurs liens pour communiquer à l’international.
 

La Chine et la Russie rapprochent leurs médias pour équilibrer les communications internationales

 
Selon la Chine et la Russie, en effet, la coopération entre les médias ne serait pas seulement propice à leur développement : elle permettrait également la diffusion d’une information plus « équilibrée » dans le monde entier. On peut également y voir une opération « propagande contre propagande »…
 
Pendant le forum, qui se tient à Saint-Pétersbourg, les deux pays discuteront donc des tenants et aboutissants de cette collaboration croissante.
 
L’idée d’une coopération des médias n’est pas nouvelle puisqu’un comité sur la coopération des médias avait déjà vu le jour en 2008. C’est par le biais de ce comité que les médias russes et chinois ont tenté de rapprocher les peuples russes et chinois, grâce à l’information.
 

La Chine et la Russie se rapprochent sur de nombreux sujets, y compris celui des médias

 
Etant donnée la situation internationale complexe et la mise au ban de la Russie en raison de la crise ukrainienne, les deux pays ne cessent de renforcer leurs liens.
 
Entre 2016 et 2017, la Chine et la Russie envisagent un échange de médias ayant pour but de porter cette coopération médiatique à un niveau national et stratégique.
 
Au lendemain de l’annonce de la création, par l’Union européenne, d’une force médiatique capable de contre la « propagande » russe, ce sont donc les communistes chinois et les post-communistes russes qui s’allient pour inonder le monde de leur propagande inverse – mais jusqu’à quel point l’est-elle ?
 

Béatrice Romée

http://news.xinhuanet.com/english/2015-06/25/c_134354714.htm
http://news.xinhuanet.com/english/2015-06/26/c_134356565.htm
Mots-clés : médias Chine Russie coopération