fbpx

Les médicaments contre l’arythmie cardiaque accusés d’augmenter le risque de démence

Ces molécules qui évitent la coagulation du sang pourraient provoquer des mini-hémorragies dans le cerveau susceptibles d’augmenter le risque de démence, selon le Dr Thomas Jared Bunch de l’Intermountain Heart Institute de Murray, Utah. Spécialement si l’on combine plusieurs médicaments qui visent à réduire très fortement le taux de coagulation.