fbpx

La Chine en colère après qu’un navire américain a patrouillé en mer de Chine méridionale

mer Chine navire américain
 
Le navire militaire USS Lassen a patrouillé, sans l’autorisation du gouvernement chinois, non loin des îles revendiquées par la Chine en Mer de Chine méridionale, malgré une forte mise en garde du ministre des Affaires étrangères Wang Li. La Chine a exprimé sa colère.
 
La mise en garde date de mardi matin. Wang Li s’adressait alors aux Etats-Unis en les encourageant à ne pas « causer de problèmes pour rien ». Il participait à un séminaire organisé à Pékin et répondait à une question concernant l’intention américaine d’envoyer un navire de guerre non loin des îles revendiquées par la Chine en mer de Chine méridionale. « Si cela est exact, nous conseillons aux Etats-Unis de bien réfléchir avant d’agir », avait alors commenté le ministre.
 

La Chine « fort mécontente » après la patrouille d’un navire américain en mer de Chine

 
Le ministère chinois des Affaires étrangères vient d’exprimer son « fort mécontentement » et sa « ferme opposition » après qu’un navire américain a effectué malgré tout une patrouille près du récif Zhubi des îles Nansha, en mer de Chine méridionale.
 
« Ces actions américaines menacent les intérêts de la Chine en termes de souveraineté et de sécurité, mettent en danger la sécurité du personnel et des installations sur le récif et nuisent à la paix et à la stabilité régionales », a dénoncé le porte-parole du ministère, Lu Kang. Il a appelé les Etats-Unis à « corriger immédiatement leurs erreurs ».
 
Le porte-parole a également indiqué que le navire avait été « contrôlé, suivi et alerté » et que la Chine « adopterait toute mesure nécessaire ». Pour ce dernier, l’incursion américaine constituait « une démonstration de leurs forces pour militariser la mer ».
 

Un journal officiel chinois affirme que la Chine n’est pas effrayée par une guerre avec les Etats-Unis

 
Le journal chinois Global Times, « proche » du parti communiste, a quant à lui affirmé que la Chine n’était pas effrayée par l’idée d’une guerre contre les Etats-Unis.
 
L’incident a eu des conséquences immédiates : le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhang Yesui a convoqué l’ambassadeur des Etats-Unis en Chine, Max Baucus, le jour même pour lui a fait connaître le « fort mécontentement » des autorités chinoises.
 
Les autorités chinoises ont accusé les Etats-Unis d’être totalement irresponsables et de menacer gravement la paix dans la région, à l’heure où les pays concernés tentent de trouver un accord pour l’exploitation de la mer de Chine.
 
La Marine américaine a annoncé qu’elle allait envoyer l’amiral Harry Harris début novembre pour discuter avec les autorités chinoises pour tenter d’apaiser les relations.
 

Béatrice Romée