fbpx

Les ministres des Finances de l’UE veulent lutter contre l’optimisation fiscale des entreprises

Ils ont donné leur feu vert à la Commission pour une action rapide en vue de l’échange automatique d’informations en matière de rescrits fiscaux, pour en finir avec les « tax rulings » secrets – spécialité de Jean-Claude Juncker mise en lumière par LuxLeaks permettant aux entreprises de bénéficier d’une certaine prévisibilité fiscale lorsqu’elles investissent dans un pays, en donnant un avantage à ce dernier sur le plan de la concurrence fiscale.
 
Ce n’est pas une pratique illégale. Les nouvelles règles européennes à prévoir renforcent encore la mise au pas de la haute finance…