fbpx

Négationnisme : comment l’agence russe Sputnik présente le génocide ukrainien

Elle n’y croit pas. Sous le titre « Holomodor Hoax », l’agence Sputnik, qui a remplacé l’agence officielle RIA Novosti sur le plan international depuis novembre 2014, dénonce l’érection à Washington D.C. d’un monument commémorant le génocide des Ukrainiens délibérément affamés sous Staline. « Propagande au vitriol », « mythe », légende créée par les « infâmes nazis nationalistes ukrainiens », « subversion américaine » : l’agence n’a pas de mots assez durs pour dénoncer cette « désinformation anti-soviétique ». Eh oui, la Russie de Poutine reste aux aguets pour défendre l’héritage de la période soviétique…