fbpx

Obama oppose son veto aux mesures du Congrès qui ne vont pas dans le sens de la lutte contre le réchauffement climatique

Alors que la session parlementaire de l’année en cours s’est terminée vendredi dernier, Barack Obama a opposé son veto à deux mesures du Congrès qui auraient contrecarré son administration dans la lutte contre le réchauffement climatique. L’une de ces mesures visait à rendre nulles les normes de pollution au carbone édictées par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) ; l’autre aurait rendu nulle une série de normes nationales visant à réduire l’émission de gaz à effet de serre par les usines.
 
Qualifiant le réchauffement climatique de « menace grave », Obama réaffirme ainsi à la barbe des Républicains, par son veto paralysant, sa volonté de faire de cette cause une priorité.