fbpx

Oxford : grasse matinée pour les ados

C’est pour respecter leur horloge biologique que les élèves de lycée de cent établissements britanniques vont commencer les cours à 10 heures du matin, en application d’une expérience menée par l’université d’Oxford. Un essai pilote en 2009 avait abouti à une amélioration de 19 % des notes dans les matières principales chez les adolescents ayant pu bénéficier de ces heures de sommeil en plus. Cette fois, 30.000 élèves sont concernés ; ils auront également davantage d’activité physique dans leur emploi du temps. Il semblerait en effet que l’horloge biologique des adolescents soit calée sur un sommeil commençant à minuit et qu’ils ne sont bien réveillés que vers 9 ou 10 h du matin, et ce jusqu’à 19 ans pour les filles, 21 ans pour les garçons.