fbpx

New York : les LGBT autorisés à défiler lors de la parade de la Saint-Patrick, les pro-vie non

parade Saint Patrick LGBT pro vie cardinal Dolan
 
En septembre dernier, un groupe d’activistes LGBT avait reçu l’autorisation de marcher sous sa propre bannière lors de la parade annuelle de la Saint-Patrick à New York, où le cardinal Timothy Dolan a défilé en tête. En acceptant de jouer cette année ce rôle de « Grand Marshal », celui-ci a aussitôt fait savoir son soutien à la décision d’autoriser la participation du groupe activiste homosexuel OutVets, qu’il avait même trouvé « sage », précisant que certains catholiques avaient une inclination homosexuelle, au lieu de condamner le comportement de ceux qui y succombaient. Mais comme si cela ne suffisait pas, les organisateurs de la parade ont refusé la participation d’un groupe pro-vie.
 
Pour finir ce sont deux groupes d’activistes LGBT qui ont défilé dimanche : la Boston Pride et les OutVets. Il leur aura fallu deux décennies de pressions pour se faire accepter. Jusqu’à cette année, les autorités religieuses s’étaient toujours opposées à la présence de ces militants homosexualistes.
 

Le cardinal Dolan approuve la présence d’activistes LGBT dans la parade de la Saint-Patrick

 
Les prédécesseurs du cardinal Dolan étaient toujours demeurés très fermes dans leur refus de laisser défiler ces militants lors de la parade catholique de la Saint-Patrick. Ils s’inquiétaient de voir les médias utiliser une éventuelle autorisation des groupes LGBT pour minimiser l’enseignement de l’Eglise sur le mariage.
 
La controverse s’est amplifiée depuis le 22 janvier, date à laquelle la parade a officiellement rejeté la demande du groupe pro-life Children First Foundation, qui souhaitait également défiler sous ses bannières lors de l’édition 2015 de la parade de la Saint Patrick.
 
Lorsque le comité de la parade avait annoncé en septembre dernier qu’un groupe homosexuel pourrait marcher, plusieurs groupes catholiques avaient demandé que les règles du défilé soient modifiées afin que tous les groupes militants puissent désormais marcher sous leur propre bannière. C’est alors que Children First Foundation, qui promeut l’adoption, avait fait sa demande. Refusée. Au motif que la parade 2015 reste associée à un « geste de bienveillance à l’égard de la communauté gay », a dit l’un des organisateurs.
 

Les pro-vie interdits de parade, alors que des LGBT défileront lors de la Saint-Patrick

 
Le président de la Catholic League a refusé de défiler dimanche et a même annoncé qu’il ne défilerait plus jamais, regrettant d’avoir été « dupé » par les organisateurs. « Ils m’avaient dit qu’un changement formel des règles permettrait également à un groupe pro-vie de défiler » explique-t-il. Promesse non tenue.
 
Le cardinal Dolan n’a pas réagi à cette seconde décision…
 
Le maire de Boston était présent pour la première fois, alors qu’il avait toujours refusé de participer à une manifestation jugée stigmatisante pour les LGBT (alors que leur présence gênante pour les catholiques ne gêne personne…). Le maire de New-York, Bill de Blasio, a en revanche refusé de participer, jugeant que la manifestation était encore trop discriminante puisqu’elle n’avait permis qu’à « un seul groupe LGBT » (deux en réalité) de participer.
 
Il ne reste plus qu’à renommer la parade de la Saint-Patrick en Gay Pride puisque les catholiques et leurs convictions n’y ont plus leur place.