fbpx

Un pasteur pakistanais accusé de blasphème pour avoir utilisé le mot « apôtre »

Gill Aftab et trois autres chrétiens de Gujrat, dans le Punjab pakistanais, avaient utilisé le mot « rasool », qui veut dire apôtre pour les musulmans, sur des placards de rue invitant à une réunion à l’« Eglise biblique de Dieu ».
 
Le mot est réservé à Mahomet… Selon les chrétiens sur place, seule l’intervention de la police a permis d’éviter que la situation ne dégénère, puisque des musulmans, furieux, avaient l’intention de brûler des maisons de chrétiens, ainsi que ladite église.