fbpx

Le PC chinois toujours athée, maoïste et marxiste

PC Chinois Athee Maoiste Marxiste
 
Récemment, le parti communiste (PC) chinois a essuyé quelques critiques, notamment après l’enlèvement des croix sur les églises pour raison d’urbanisme.
 
Et les critiques venaient parfois même de membres du parti…Si bien que le PC a du réaffirmer qu’il était athée, maoïste et marxiste, par plusieurs voix autorisées.
 

Athée, maoïste, marxiste et antichrétien

 
Après une tournée d’inspection, le comité de discipline du PC a dénoncé le fait que plusieurs membres du parti appartiennent à des confessions religieuses, bouddhiste ou chrétiennes.
 
Plus récemment encore, le président de la Commission pour les Affaires religieuses et ethniques de la Conférence politique consultative du peuple chinois (ouf !), Zhu Weigun, a publié un éditorial dans le Global Times, la version internationale du journal officiel du PC.
 

Le PC chinois n’a pas d’autre voie depuis Mao Zedong

 
Il y rappelle que l’interdiction de religion est un « principe systématiquement défendu » depuis Mao Zedong, le fondateur de la République populaire de Chine. Avant d’ajouter : « Il est impossible d’avoir un autre choix que la vision du monde proposée par le matérialisme dialectique ».
 
Il précise également dans cette tribune que s’il autorisait les croyances religieuses, le parti « deviendrait un groupe faiblement uni qui pourrait être détruit par des ambitions individuelles ».
 
Des déclarations normales, conformes au préambule de l’actuelle Constitution chinoise, strictement athée, marxiste, et maoïste, qui stipule : « Sous la gouvernance du parti communiste chinois et les conseils de la pensée du marxisme-léninisme et de Mao Zedong, les Chinois de toutes nationalités continueront à adhérer à la dictature populaire démocratique et à suivre la route socialiste ». A bon entendeur, salut !