fbpx

La police cubaine détient un artiste dissident qui a fabriqué une vidéo célébrant la mort de Castro

police cubaine artiste dissident mort Castro
 
Danilo Maldonado avait déjà passé du temps en prison, obtenant le qualificatif de « seul prisonnier de conscience à Cuba » de la part d’Amnesty International… un tantinet complice du pouvoir.
 
Dans la vidéo, il qualifiait Fidel Castro de « jument », un terme injurieux à Cuba. Sa première incarcération avait fait suite à un autre crime de lèse-majesté : il avait peint les noms de Fidel et de Raul sur des cochons. Dix mois, tout de même…
 
Sans surprise, les autorités cubaines n’ont pas confirmé la nouvelle détention de Maldonado, puisque les arrestations à Cuba ne font jamais l’objet d’informations publiques et que les dissidents sont par définition « des mercenaires payés par les Etats-Unis ».