fbpx

La politique des deux enfants entre en vigueur en Chine vendredi

Sans reconnaître que la politique de l’enfant unique est à la racine des maux qu’elle combat aujourd’hui, la Chine annonce en même temps plusieurs mesures pour lutter contre le vieillissement de sa population : recul progressif de l’âge de la retraite qui atteindra les 65 ans pour les hommes et les femmes, universalisation du permis de résidence permanente dont étaient exclus jusqu’ici les enfants nés en contravention avec la politique de l’enfant unique et nombre de ruraux s’installant en ville, alignement du régime de cotisation retraite des fonctionnaires sur le régime général. Mais tout cela arrive trop tard, selon les experts, pour inverser la tendance actuelle et régler le problème de manque de main d’œuvre en Chine. On ne remplace pas d’un trait de plume un déficit de 400 millions de naissances : celles que la politique de l’enfant unique a évitées au prix notamment de 336 millions d’avortements comptabilisés entre 1970 et 2013 – autant de Chinois tués avant de naître.