fbpx

Poutine accuse l’Ouest de violer les principes de l’OMC

Poutine accuse l’Ouest de violer les principes de l’OMC
 
Vladimir Poutine a accusé jeudi les pays occidentaux de transgresser les principes fondamentaux de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) à des fins politiques en décrétant des sanctions économiques contre Moscou.
 
« Les restrictions introduites à l’encontre de notre pays témoignent du fait que certains de nos partenaires refusent de respecter les principes de base de l’OMC », a-t-il déclaré lors d’une réunion du Conseil d’Etat russe avant d’ajouter que sanctionner la Russie, l’une des six plus grandes économies du monde, c’était violer « le principe d’égalité d’accès aux marchés des marchandises et des services : on ignore la clause de la nation la plus favorisée et le principe de concurrence libre et non faussée ».
 
Le chef du Kremlin a précisé que l’économie russe ne pouvait survivre qu’à condition d’une plus grande autosuffisance d’une part et de compétitivité sur le marché global d’autre part.
 
Les dernières sanctions avaient été adoptées le 12 septembre, mais c’est à la suite du rattachement de l’ex-république ukrainienne de Crimée et de la ville de Sébastopol à la Russie le 18 mars dernier que les Etats-Unis et l’Union européenne avaient commencé à multiplier des sanctions visant des entreprises, des banques et des pans entiers de l’économie russe.
 
Quelques jours plus tôt, le ministre russe du développement économique Alexeï Oulioukaïev, avait annoncé que Moscou envisageait de saisir l’OMC suite aux nouvelles sanctions décrétées.