fbpx

La phrase : « Je ne crois pas que le président Trump connaisse la crainte de Dieu, ni la crainte de la colère de Dieu »

président Trump connaisse crainte Dieu colère
 
C’est ce que vient d’affirmer le gouverneur de Californie, Jerry Brown, ancien séminariste jésuite, qui semble ne pas être tout à fait au courant des modifications du langage des progressistes dans l’Eglise qui dénoncent comme toute référence à la colère divine pour expliquer les malheurs du monde.
 
Jerry Brown, partisan de l’avortement et de toutes les aberrations de la culture de mort, récemment félicité par l’Académie pontificale des sciences pour son action dans la lutte contre le « changement », pense ainsi que Trump va s’attirer des punitions divines pour s’être retiré des Accords de Paris sur le climat de la COP 21.
 
Et quid des punitions divines pour les millions de vies massacrées par l’avortement légal, pour les innombrables négations de la loi naturelle, pour le refus du respect de la nature humaine elle-même ? Chut, c’est interdit d’en parler.