fbpx

Le Qatar, désertique, veut produire 70 % de ses légumes

L’émirat lance un grand programme qui vise à multiplier par quatre le nombre des légumes produits sur place, un projet encouragé par la production de tomates hors sol en utilisant de l’eau d’irrigation recyclée. La qualité et la quantité de cette culture sous serre dépasse les attentes, selon le groupe Hassad Food.
 
Le Qatar produit actuellement quelque 11 à 17 % de ses fruits et légumes, selon les saisons : il veut atteindre 70 % d’ici à 2023, pour une production qui ne tiendra plus compte des saisons.
 
L’objectif est d’assurer la sécurité alimentaire de ce pays aujourd’hui contraint d’importer la plus grande part de sa nourriture.