fbpx

Le Royaume-Uni envisage de frapper l’Etat islamique

Royaume-Uni frappe Etat islamique
 
David Cameron a annoncé que la Grande-Bretagne pourrait participer aux frappes contre les djihadistes « psychopathes, meurtriers et brutaux » dès vendredi prochain si le vote du parlement le permet, s’empressant d’ajouter que la population ne devait être avoir peur à cause de ces actions militaires.
 
Le Premier ministre a profité de son intervention au siège des Nations Unies à New-York pour annoncer son plan de destruction des djihadistes, qu’il a qualifiés de « danger clair et présent au Royaume-Uni », avant d’ajouter que la controverse sur la participation à la guerre de 2003 en Irak ne devait pas empêcher la Grande-Bretagne de mener ces actions contre l’Etat Islamique qui appelle à « mutiler et tuer » les citoyens britanniques.
 

Frapper l’Etat islamique en Syrie également

 
David Cameron a également évoqué la possibilité de se joindre aux frappes américaines en Syrie, à l’issue d’un nouveau vote du parlement.
 
Il a affirmé que cette guerre contre l’Etat Islamique serait longue mais qu’il était nécessaire de se prémunir contre ces monstres qui détiennent des otages britanniques entre leurs mains, quelques jours après l’exécution de l’un d’entre eux, qui menacent la stabilité de la région, et qui comptent dans leurs rangs plusieurs centaines de Britanniques.
 
Si avec tout cela ceux-ci ne sont pas persuadés de l’urgence d’envoyer l’armée britannique au Proche-Orient…
 
De l’art d’affoler les gens en leur disant de ne pas avoir peur.