fbpx

Starbucks utilise les Big Data et l’intelligence artificielle pour améliorer son rendement

Starbucks Big Data intelligence artificielle rendement
 
L’analyse de 90 millions de transactions par semaine dans 25.000 points de vente permet au marchand de café (?) de peaufiner ses opérations de marketing, de vente et de gestion.
 
C’est en particulier à travers les données récoltées par le biais de son application mobile – 17 millions d’utilisateurs – que Starbucks apprend à connaître ses clients qu’il fidélise au travers d’un programme de fidélité.
 
Cela permet à l’enseigne de connaître le lieu et le type de leurs achats, qu’il s’agisse de café ou de marchandises complémentaires, en tenant compte des circonstances extérieures – la météo, la période de l’année etc. – pour offrir des promotions. Et proposer de nouveaux produits.
 
Le système fait appel à un logiciel d’intelligence artificielle hébergé dans le cloud. Son activité principale consiste à proposer des produits à des clients pas forcément « connus » de Starbucks selon le temps qu’il fait.
 
Autrefois, les marchands de glaces sortaient quand il faisait beau. Aujourd’hui, tout se fait sur injonction de son téléphone portable !