fbpx

Ferguson : le jeune homme retrouvé mort était-il témoin de la mort de Michael Brown ?

Témoin mort Michael Brown Ferguson
 
Mardi dernier, un jeune Noir américain de 20 ans était retrouvé mort au pied de sa voiture, tué d’une balle tirée à travers la fenêtre du passager.
 
Il habitait le quartier dans lequel le jeune Michael Brown a été tué et était l’un de ses amis. Ils auraient commis ensemble un vol quelques minutes avant le décès de Michael Brown.
 
Mais ce n’est pas tout.
 

Témoin de la mort de Michael Brown ?

 
DeAndre Joshua aurait également pu témoigner devant le Grand Jury qui a décidé il y a quelques jours de ne pas poursuivre le policier, l’estimant en légitime défense au moment du tir mortel. Mais la police a simplement confirmé son identité, sans plus.
 
L’investigation se poursuit et personne n’a donc pu affirmer qu’il avait été témoin de la mort de Michael Brown, ni qu’il aurait témoigné devant le grand jury.
 
Sa mort ressemble pourtant à un règlement de compte et certains se posent donc la question.
 

La loi des mafias à Ferguson

 
Une question d’autant plus légitime que les témoignages ont été très difficiles à obtenir tant les personnes interrogées avaient peur de parler, ayant en tête le slogan des mafias qui pourrissent la ville : « les balances seront punies ». Les rapports rendus par le Grand Jury décrivent en effet d’éventuels témoins qui refusent de parler, d’autres qui sont terrorisés à l’idée de ce qui pourrait leur arriver s’ils le faisaient.
 
Difficile de savoir. Sa grand-mère le présente aux médias comme un bon garçon, diplômé, travailleur et non impliqué dans le trafic de drogue, tandis qu’un site internet affirme qu’il était connu par la police pour dealer de la drogue, ce dont il se serait vanté sur sa page Facebook.
 
Il pourrait donc avoir été tué pour une autre raison qu’un témoignage mais la question mérite d’être posée. Ce que les grands médias américains, prompts à défendre les émeutiers de Ferguson, se gardent bien de faire.