fbpx

Theresa May débloque plus de 200 millions de livres pour contrer les effets du « changement climatique »

Theresa May 200 millions livres changement climatique
 
Au fond, elle est comme les autres. Le Premier ministre britannique a devancé la réunion du « One Planet Summit » convoqué à Paris par Emmanuel Macron pour organiser le financement de la lutte contre le « réchauffement », afin d’engager cette forte somme destinée à accroître la « résilience » des pays pauvres face aux épisodes climatiques « extrêmes. »
 
15 millions supplémentaires iront à l’île de la Dominique gravement touchée par l’ouragan Maria. Et encore 87 millions pour les « communautés pauvres fermées » qui luttent contre la déforestation illégale.
 
Theresa May devait participer ce mardi au Sommet parisien : elle s’y rendait en affirmant sa parfaite adhésion à toutes les thèses du « réchauffement » d’origine anthropique. Elle a beau porter le Brexit, elle est en parfaite conformité avec la pensée dominante.