fbpx

En Turquie, la seule maire adjointe chrétienne vient d’être destituée

Turquie seule maire adjointe chrétienne vient être destituée

Februniye Akyol


 
Februniye Akyol était la première chrétienne – de rite syrien – à avoir été élue à un poste de maire adjoint en Turquie, dans la ville de Mardin. En même temps que le maire, le kurde Ahmet Turk, elle vient d’être remplacée par un commissaire ou « Qayyum » nommé par le gouvernement central. C’est un nouvel épisode des purges en cours après le coup d’Etat de cette année.
 
Les fonctionnaires éloignés de leur poste dans le cadre de cette purge sont en général accusés d’être partisans du réseau du prédicateur islamique turc exilé, Fethullah Gülen – partisan de la réforme de l’islam – ou du parti kurde PKK.
 
A ce jour, 30 maires ont subi les purges en Turquie, surtout au sud-est de la Turquie près de la frontière syrienne ; ils sont systématiquement remplacés par des Qayyun.