fbpx

Le tyran Robert Mugabe désormais à la tête de l’Union africaine

C’est désormais le tyran marxiste, président depuis 35 ans du Zimbabwe, Robert Mugabe, sans doute l’un des dictateurs les plus sanguinaires au monde, qui vient de prendre la présidence de l’Union africaine, gouvernement régional créé en 2002.
Alors que la plupart ont été horrifiés par la nouvelle, les dirigeants africains tout comme le directeur des Nations-unies Ban Ki-moon ont célébré sa nomination à Addis Abeba.
Il faut dire que Mugabe a donné des gages, affirmant que « le changement climatique », le « développement », le « terrorisme » et l’« égalité de genre » étaient parmi ses priorités pour le continent.
Robert Mugabe a dirigé les débats lors du sommet de l’Union africaine de manière très controversée : il a violemment attaqué l’Occident, la « colonisation » ou l’ « impérialisme » occidental (après lui avoir donné tous les gages qu’il désirait), mais n’a pas jugé bon d’évoquer les problèmes d’actualité comme Ebola ou Boko Haram.