fbpx

COMEDIE ROMANTIQUE Un + Une ♥


 
Un + Une est une comédie romantique par excellence, fondée sur la rencontre de deux personnalités que tout oppose : Anna, une femme d’ambassadeur passionnée de culture hindouiste, et un pianiste sceptique, Antoine, et ce dans un cadre exotique, l’Inde. Ce pays-continent est globalement bien saisi, malgré une localisation absurde de l’ambassade de France, mais cela n’est certes qu’un détail. Nos deux personnages se rencontrent, se séparent. Il n’est pas certain qu’ils se retrouveront. Comme il s’agit d’un film français, on pourrait craindre le pire ; or la sensualité reste mesurée, les propos malséants rares, et la morale presque honnête. De fait, quand une femme mariée et un homme fiancé se rencontrent, une liaison entre eux ne relève pas de l’acte anodin, loyal, sans conséquences majeures.
 

Un + Une : plutôt réussi

 
Un + Une est avant tout un divertissement, mais le film est bien construit, autour d’une intrigue relativement cohérente et solide. Les personnages secondaires ont leur existence propre, comme le réalisateur indien, ou les malheureux époux et fiancée, qui, bonne chose, ne sont ni inintéressants, ni risibles, ni complaisants. Un + Une comporte un aspect documentaire par la présentation, de manière évidemment schématique mais assez juste, des grandes croyances de l’hindouisme, ou d’une femme guru réelle et en effet très à la mode, la fameuse Ama [Mère]. Cette quête spirituelle de l’héroïne aurait eu plus de sens dans le christianisme, avec la recherche d’un Dieu personnel, au lieu d’un Cosmos impersonnel plus que certainement vain. Le « miracle » hindouiste aura d’ailleurs une explication très naturelle.
 
Un + Une est porté par l’interprétation juste des deux acteurs principaux, très connus, Elsa Zylberstein et Jean Dujardin, évidemment le comique du duo, qui fait preuve d’une salutaire retenue par rapport à son jeu habituel. Ils vivent sur l’essentiel du film une amitié amoureuse, sentiment délicat partagé, qu’ils craignent de voir dégénérer en vulgaire liaison, potentiellement dévastatrice. Les thèmes secondaires présentent aussi de l’intérêt, tel le cinéma indien, évoqué, ou le travail du compositeur de musique de film.
 
Un + Une, dans un genre limité, est donc plutôt une réussite.
 

Hector Jovien

 
 
Un Une comédie romantique film Elsa Zylberstein Jean Dujardin