fbpx

L’Afrique centrale s’entend pour “ éradiquer ” Boko Haram

Plusieurs présidents d’Afrique centrale se sont réunis lundi pour définir une stratégie de lutte contre les « terroristes » de Boko Haram et pour préciser les contours la force multinationale dont le renforcement a été décidé le 7 février à Yaoundé.
La communauté internationale est priée d’apporter « tout son soutien, matériel, diplomatique, financier, logistique et humanitaire aux efforts de la CEEAC », cette force qui assure ne pas vouloir mener une « croisade contre l’islam ».