fbpx

La Chine a dévalué le yuan pour booster ses exportations

Dans un contexte morose, la Chine a utilisé son pouvoir souverain sur sa monnaie pour dévaluer le yuan face au dollar de 2 %, au plus bas niveau en trois ans, en bas de la fourchette de fluctuation autorisée pour le renminbi (autre nom du yuan), élargie en mars 2014. On s’attend à un nouvel élargissement en vue de dévaluations ultérieures.
 
La Banque centrale chinoise a promis de prendre directement en compte désormais les chutes et les remontées des exportations chinoises. Le yuan s’est apprécié dernièrement face à l’euro, ralentissant les exportations vers l’UE. Même les salaires de misère ne servent plus à assurer la domination chinoise !