fbpx

L’éclipse solaire du 20 mars va mettre le réseau électrique européen à l’épreuve

La belle éclipse qui occultera jusqu’à 80 % du disque solaire pour les observateurs de la moitié nord de la France en milieu de matinée, vendredi prochain, risque de soumettre les réseaux électriques à des sollicitations importantes.
 
Si la matinée du 20 mars est très ensoleillée, la baisse rapide de la production photovoltaïque – d’origine solaire – pourrait atteindre 34.000 mégawatts au niveau de l’Europe soit l’équivalent de 80 unités de production de taille moyenne. Les gestionnaires européens travaillent depuis plus d’un an à la prévention de ce risque : la France prévoit ainsi d’augmenter sa réserve de production de 1.000 à 1.700 MW, et des capacités de production supplémentaires seront mises à contribution.
 
« En Allemagne, les centrales au gaz et au charbon seront mises à contribution, comme elles le sont déjà en temps normal du fait de la part élevée des énergies renouvelables dans le mix-énergétique du pays », annonce l’AFP.
 
Relisez bien cette phrase : un vrai poème !