fbpx

Une expédition étudiant le réchauffement global dans l’Arctique prisonnière des glaces

Voguant vers le pôle Nord, le Polar Ocean Challenge s’était engagé dans une campagne de deux mois qui devait apporter la preuve de la fonte des glaces dans le Grand Nord, en montrant qu’il est possible de passer dans les zones jusqu’ici bloquées y comprises en été. Le navire a dû arrêter sa course, en raison de l’amoncellement de glace près de Mourmansk en Russie, faute de montée des températures suffisantes pour provoquer la fonte annoncée… ou espérée ?
 
En définitive, la plupart des segments de la route que prétendait emprunter le navire scientifique sont restés impraticables depuis le début de l’été.