fbpx

HSBC reconnaît priver de publicité les journaux qui publient des articles « hostiles » sur son compte

La banque assure que cela ne servirait à rien d’essayer de vendre des produits à des clients échaudés par des articles défavorables, et qu’il ne s’agit pas d’influencer la « couverture éditoriale de qui que ce soit ».
En attendant, un journaliste du Daily Telegraph a démissionné la semaine dernière en accusant son journal d’avoir censuré des informations sur HSBC, afin de conserver la clientèle de cet important annonceur.