fbpx

Un journaliste vedette démissionne du Daily Telegraph qu’il ne reconnaît plus

Peter Oborne, rédacteur en chef du service politique du quotidien de référence le Daily Telegraph, vient de démissionner. Il s’en explique dans une lettre. Il reproche deux choses à son journal : tout d’abord le fait d’avoir considéré ses lecteurs comme acquis perdant peu à peu l’exigence qui caractérisait récemment encore le Daily Telegraph, ce qui entraîne des erreurs de titres, d’appellation, des imprécisions dans les mots, autant d’inattentions qui participent à la perte des repères culturels et à la médiocrité ambiante.
Oborne reproche également au journal de se laisser dicter sa ligne éditoriale par ses actionnaires, s’empêchant dès lors de traiter certains sujets et de tenir son rang.