fbpx

L’Iran annonce que la voie est libre pour la mise en œuvre de l’accord sur le nucléaire

Ali Akbar Salehi, chef du programme nucléaire iranien, affirme que les ministres des Affaires étrangères du groupe 5+1 (Royaume-Uni, Chine, France, Russie, Etats-Unis et Allemagne) sont parvenus à la signature d’un accord en vue de la restructuration et de la modernisation du réacteur controversé d’Arak.
 
L’accord prévoit une diminution de la production de plutonium susceptible de servir à la fabrication de l’arme atomique.
 
L’Iran s’est engagé à coopérer, chose confirmée jeudi par le rapport des inspecteurs de l’ONU certifiant que le démantèlement de l’infrastructure nucléaire a déjà commencé.