fbpx

Un labo bâlois détermine la vitesse de contagion d’Ebola

labo bâlois vitesse contagion Ebola
 
2,18, c’est le taux de reproduction du virus d’Ebola obtenu après examen de la progression de l’épidémie en Sierra Leone à l’aide des données génétiques des patients permettant de dresser l’arbre généalogique du virus : en moyenne, 1 personne infectée en a contaminé 2,18 autres (les estimations oscillaient entre 1,2 et 8,2).
 
L’équipe de Tanja Stadler, du Département des biosystèmes de l’EPFZ de Bâle, a également eu recours aux modèles mathématiques pour déterminer le temps d’incubation : jusqu’aux premiers symptômes, il s’écoule 5 jours, la durée de contagion oscille ensuite entre 1,2 et 7 jours. « Nos données laissent penser que la quarantaine de trois jours décidée en Sierra Leone était trop courte pour identifier toutes les personnes contaminées », a-t-elle expliqué. Quant au génome du virus, il change très vite, d’un jour à l’autre et d’un patient à l’autre, a-t-elle ajouté, réclamant des nouvelles séquences ADN des patients qui permettraient d’avoir « des chiffres précis dès le lendemain ».