fbpx

Photosynthèse artificielle : la chimie verte à énergie solaire réhabilite le CO2…

Une percée dans le domaine de la photosynthèse artificielle vient d’être réalisée avec le développement d’un système hybride de nanofils et de bactéries capables de capturer les émissions de CO2 avant qu’elles ne se déchargent dans l’atmosphère. Grâce à l’énergie solaire, elles convertissent ensuite ce CO2 en produits chimiques de valeur comme du plastique biodégradable, des médicaments ou des carburants liquides.
 
Le système ne fait qu’imiter le processus de la photosynthèse naturelle par lequel les plantes utilisent l’énergie de la lumière pour synthétiser des glucides à partir du CO2 et de l’eau, mais ce système artificiel permet de les convertir en acétate, le composant le plus utilisé en biosynthèse.