fbpx

Royaume-Uni : euthanasie par privation de nourriture

Une militante britannique pour l’euthanasie s’est laissée volontairement mourir de faim pour promouvoir le suicide assisté dans son pays où l’euthanasie est illégale, mais fait l’objet de tentatives répétées de légalisation. Jean Davies, 86 ans, ne souffrait d’aucune maladie mortelle mais elle affirmait souffrir de manière « intolérable » après avoir subi une série d’évanouissements. Elle est morte au bout de cinq semaines. On sait que l’objectif des mises en scène des morts par privation de nourriture et d’hydratation est de faire paraître la piqûre létale plus « humaine », ainsi que l’a confirmé Helga Kuhse à Nice en 1984 lors d’un congrès d’associations mondiales pour le « droit de mourir ».