fbpx

Royaume-Uni : les « grands » d’Internet n’auront plus le droit de crypter totalement leurs données

Royaume-Uni grands Internet interdit crypter totalement données
 
L’Investigatory Powers Bill, un projet de loi visant à renforcer les pouvoirs de surveillance de la police et des agences d’espionnage, interdira à Google, Apple et leurs semblables de proposer des systèmes de cryptage qu’ils ne sauraient eux-mêmes déchiffrer. Si la loi est votée, ces fournisseurs devraient être systématiquement en mesure de transmettre toute communication en version non cryptée en cas de demande sur mandat judiciaire.
 
Le but est d’empêcher les systèmes de cryptage qui permettent aux seuls émetteur et destinataire de décoder leurs messages, une technique de plus en plus souvent utilisée par terroristes et criminels, selon le gouvernement de David Cameron.
 
Celui-ci reproche à Apple, notamment, de proposer des services de messagerie si bien cryptée que la société ne pourrait « même pas répondre positivement à une demande de remise de données si elle le voulait ».