fbpx

La Russie exige des garanties pour étendre le nouveau pipeline Turkish Stream à l’Europe

C’est ce qu’a annoncé mardi à Moscou devant des hommes d’affaires européens le ministre des affaires étrangères Sergueï Lavrov, soulignant que le blocage de South Stream par l’UE conduit la Russie à exiger une attestation non ambiguë et formelle qui garantisse la mise en œuvre du projet. Il a ajouté que selon les experts, dans un avenir déjà prévisible « il sera très difficile pour les pays de l’Union européenne de vivre sans les ressources énergétiques russes ».
 
Après avoir été interrompue par le froid diplomatique entre la Russie et la Turquie après que celle-ci eut abattu un chasseur russe, la construction se poursuit et en octobre, les deux pays ont signé un accord qui devrait permettre à Turkish Stream, qui contourne l’Ukraine, d’être opérationnel en 2019.