fbpx

Une nouvelle technique pour manipuler l’atome pourrait révolutionner l’informatique

Une équipe de l’Université de Chicago a développé une technique permettant d’observer, de contrôler et de manipuler un atome. A l’aide de lasers, elle a réussi à contrôler l’état quantique d’un électron en profitant d’un nanodéfaut (fréquent) sur un diamant : la présence d’un atome de nitrogène. Une découverte qui permettra selon l’équipe d’accélérer le fonctionnement informatique en l’affranchissant de la limite des calculs binaires.