fbpx

Le totalitarisme écologiste de plus en plus agressif…

La compagnie britannique de recherche, d’extraction, de raffinage et de vente de pétrole BP a annoncé lundi qu’elle ne renouvelait pas son adhésion à l’American Legislative Exchange Council. Le départ le plus significatif mais non le seul du groupe conservateur ces derniers mois…
 
Le porte-parole de la société a affirmé qu’elle ne renouvellerait pas son adhésion en raison des prises de position très controversées du groupe, fermement opposé aux régulations environnementales imposées aux Etats-Unis l’année dernière.
 
La pression se fait de plus en plus grande sur les entreprises « climato-sceptiques » puisque des climatologues s’attaquent également au musée national d’histoire naturelle Smithsonian ainsi qu’au Musée américain d’histoire naturelle. Ces activistes écologistes ont prié les musées de refuser les dons du financier conservateur David Koch, ainsi que tous les dons venant des personnes ayant des intérêts financiers dans l’industrie des combustibles fossiles.
 
Interdiction de contrer des thèses qu’aucune preuve scientifique ne vient étayer : le totalitarisme écologique devient de plus en plus agressif.