fbpx

Le Vatican affirme que le crucifix communiste d’Evo Morales est un symbole de dialogue

Vatican crucifix communiste Evo Morales symbole dialogue
 
Le Vatican a tenté d’étouffer la polémique qui grandit depuis hier au sujet du Christ en croix sur une faucille et un marteau offert par le président Bolivien Evo Morales au pape François.
 
De nombreux catholiques se sont sentis offensés par le cadeau, et ont fait remarquer la moue désapprobatrice du pape au moment où il découvrait l’œuvre.
 
Le président Bolivien a précisé qu’il s’agissait d’une œuvre d’un Jésuite Bolivien assassiné par une milice paramilitaire en 1980 et devant la tombe duquel le pape s’était recueilli. Il a affirmé que ce crucifix était un symbole de dialogue et non d’idéologie.
 
Le porte-parole du Vatican, Frederico Lombardi, a repris la même défense, affirmant qu’il n’y avait pas de quoi être choqué par ce crucifix étonnant mais offert avec une volonté de dialogue entre le président Bolivien et le pape François…