fbpx

La phrase : « Un lion endormi s’est réveillé »

lion endormi réveillé phrase
 
C’était l’un des slogans de la marche pour la vie en Equateur qui a attiré plus d’un million de personnes.
 
Organisée la semaine dernière par le Front national pour la Famille, l’événement a reçu le soutien de l’Eglise catholique et s’est déroulé dans 25 villes. Son objectif visait clairement l’idéologie du genre, avec le hashtag #ConMisHijosNoTeMetas : « Ne touche pas à mes enfants. »
 
A Quito, le fleuve de manifestants a défilé pendant une heure sous les fenêtres d’un témoin qui a twitté des images de la foule compacte. A Guayaquil, on annonçait la participation de 200.000 personnes.
 
L’Equateur subit les assauts du lobby LGBT qui exige la normalisation de toutes les « orientations sexuelles » dans l’enseignement, en même temps que des projets de loi cherchant à imposer aux corps médical la distribution de produits abortifs aux jeunes.