fbpx

La Cour européenne des droits de l’homme indemnise un immigré illégal à hauteur de 10.000 €

Cour européenne droits homme indemnise immigré illégal 10.000 euros

La Cour européenne des droits de l’homme doit être “à la hauteur”.


 
Arrivé illégalement sur le territoire grec en juillet 2010, Khan Amadou, ressortissant gambien, a été placé dans le centre de détention de Fylakio dont il a dénoncé les conditions « inhumaines », citant l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme. Condamné en Grèce pour son entrée illégale, il fut transféré dans un nouveau centre de détention et condamné de nouveau, ayant été relâché entre-temps pour se retrouver à la rue, sa demande d’asile étant refusée. Il s’est adressé à la Cour européenne des droits de l’homme pour violation de ses droits au regard du traitement inhumain qu’il aurait subi. Les juges ont accédé à sa demande en lui octroyant 10.000 € de dommages et intérêts, prenant également en compte le fait qu’il n’avait pas pu se plaindre devant les tribunaux grecs des conditions de sa détention alors qu’il était retenu dans le centre.